Venez tous raconter vos histoires et lire celles des autres.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toutes les histoires

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie
Admin
avatar

Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Toutes les histoires   Jeu 8 Mai - 20:27

Aventure extraordinaire par Lucile.
Que la course commence! En tête Amy Federer, 12 ans, suivi de près par son frère Shawn, 5 ans. Mais ils sont tout les deux recalés au second plan par Julia Federer, 10 ans et des poussière, mais que de rebondissements dans cette course, Loïc Federer, 15 ans, porte sur ses épaules Lucie Federer, 7 ans, et c'est elle qui se saisit de l'objet vénéré : la télécommande! C'est parti pour une heure de Barbie, les concurrents éssouflés rejoignent les vestiaires (la cuisine) pour se restaurer et maudire cette petite fille sans défense (c'est ce que vous croyez...) et éventuellement taper avec toute la violence possible cet imbécile de Loïc qui, avec ses "honneurs aux plus faibles", énerve la famille au plus haut point! Pourtant le pardon lui est vite accordé contre un peu d'argent pour remplir leurs estomacs vides (au moins autant que le frigidaire), l'escroc essaye de leurs faire promettre de donner la télécommande à Lucie quand elle le veut, mais que croit-il ? On ne saccrifie pas sa liberté de visionnage contre son quatre-heure! Cela sera donc un goûter de jeun pour nos anti-barbie (et on les comprend, un peu de solidarité). Il reste encore une porte de sortie contre l'extrême ennui de cette fin d'après-midi : L'ordinateur! Deception totale, dernière folie de leur grand-mère, Windows Vista. Comment expliquer ça... N'importe quel logiciel, jeux, site internet bugue face à cet affreux machin, les anti-barbie-Vista se rattachent à cette unique parole "un pack qui améliorait les qualités d'utilisation", ce rêve extraordinaire tel la paix dans le monde, Pack d'amélioration or not Pack d'amélioration ? Telle est la question. 4 cowboys dans un saloon sans alcool, 4 personnes (childrens and teenagers) sans ordinateur et sans télé... Qui sera tué en premier ?

Le journal de Flavie génération par la gosse
flower Lundi 05 septembre 2014
Aujourd'hui c'est le grand jour, le jour où je vais declarer ma flamme. Mais dès que je m'approche a 100m de lui... J'ai la poisse!!! De quoi vous decourager. Ben moi, j'ai trouvé la solution : un drap et une bombe de peinture. On écrit "Je t'aime" et voilà. Mais 100m ou pas, dès que je veux lui déclarer ma flamme j'ai la poisse. Voilà je me trouve dans de beaux draps, c'est ceux de ma mère (et c'est pas un jeu de mots). Trouver une autre solution : un paneau publicitaire. Mais là, ma mere m'a cassé, mais rêve, car elle ma dit que je suis à sec. Bon il faut que je prenne des resolutions. Alors comme je suis pas trés organisée, j'ai decidé de faire une liste pour que Quentin M'AIME........... Alors la voilà :
- Aller chez le coiffeur
- Avoir des meilleures notes
- Faire de la danse
- Perdre du poids
- Avoir son appartement
- Devenir végétarienne
- Ne plus être à sec question finance
- Renouveller ma garde-robe
- ET ne plus AVOIR la POISSE

Double-doublé
Un jour au soleil brillant sans pareil un petit garcon rêve d'avoir double idem pour sa petite soeur. Dans ce parc ils trouvèrent un livre "Sorcellerie pour accros, débutants". Un livre à l'apparence agée par l'âge et la sagesse, dit la petite soeur qui s'appelle Avril Idemoka (petite fille tête en l'air). Son frère lui rappelle qu'un livre n'a pas de sagesse. Une fois à la maison il essaie le livre ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ............................

Ben quoi? Cette histoire est nullle, pourtant c'est ce qu'aime quentin .
Voila tout le contraire de ma vie :

Quand parfois,
Je ne me sens pas très bien,
Et que tout me semble si lointain,
Quand dans la vie,
Les jeux ne sont que chagrin,
Et mes amies, de moi sont trop loin,

Alors j'appelle celles qui sont mes amies,
Qui vont changer ma vie,
Qui vont ensoleiller mes jours,
Elles ont la joie de vivre,
Qui, d'un coup me délivre,
Alors la joie et bien de retour,
On s'aidera toujours,

Maintenant nous sommes heureuses,
Nous sommes joyeuses,
On ne veut plus que s'amuser,
On fait des jeux,
Oh oui c'est fabuleux,
Nous on vit pour rigoler,

Tout devient soudain merveilleux,
A vous mes amies,
Oui je vous le dis,
C'est pour la vie,
Un grand merci.


Une chanson trés trés gimauve de truc truc truc truc...


Mon monde idéal par Julie
J'ouvre les yeux. Mais où suis-je? Cela ressemble à ma chambre mais la décoration a été entièrement refaite, et je dois l'avouer c'est plutôt joli. Etonnée par cette nouvelle décoration je décide d'explorer le reste de ma maison et découvre avec étonnement que tout a été redécoré. Mes parents et ma soeur dorment encore, je décide donc de me diriger discrètement dans le salon. J'allume la télé et regarde les infos pour voir si ce phénomène a une explication. Et là, quelle est ma surprise en découvrant les infos.
"Nous apprenons aujourd'hui qu'une piqure gratuite peut être réalisé à partir de maintenant chez votre médecin et qu'elle immunise contre toute les maladies."
"L'action cette nuit de nos concitoyens les plus réveillés a permis de détruire toutes les armes à feu existant sur la planète."
"La nouvelle ligne de train écolo a été inauguré ce matin-même à 7h par plusieurs passagers désireux de traverser toute la planète, que ce soit sur mer ou sur terre."
J'étais là, devant ma télé, la bouche grande ouverte. Toutes ces bonnes nouvelles c'est trop pour moi. Tout à coup ma soeur surgit dans le salon, en pyjama tout comme moi, et m'annonça que nos amis viennent déjeuner. Elle réfléchit un instant et son pyjama se transforme en un jean avec une tunique. J'ouvris de grands yeux. Ma mère fait alors son apparition et me demande de m'habiller car nous devons faire le repas. Je ne sais pas comment m'habiller et je pense alors à une tenue que j'aimerais bien mettre et, je ne sais pas par quel miracle, elle prend forme à la place de mon pyjama. Ma mère et ma soeur m'ammène alors dans le jardin où des arbres fruitiers et un potager ont apparu comme par magie! Ma mère s'occupe de faire des plats avec des légumes tandis que ma soeur et moi faisons du jus de fruit et de la salade de fruits. Ma mère prend alors son portable et je l'entend parler un peu, puis la sonnerie retentit. Ma mère ouvre au livreur qui nous apporte du magret de canard et le remercie de sa rapidité. La cuisine est enfin prête, nous mettons la table et attendons nos invités. Et je les vois arriver, ils sont tous à vélo. Je tourne alors la tête vers là où est habituellement notre voiture et découvre avec étonnement qu'elle n'y est plus et qu'il y a une petite fontaine et de la pelouse à la place. Je regarde alors dans la rue et m'aperçoit qu'il n'y a aucune voiture, que tout le monde circule à vélo. Après le repas ma mère m'apprend que nous allons voir un défilé de mode. Je suis aux anges et lui demande comment elle a réussi à obtenir des places. Elle me regarde bizarement et, devant mon incrédulité, me répond que tout le monde y a le droit, que les défilés ont lieu plusieurs fois. Je reste cloué. Durant toute la journée j'appris plein de choses merveilleuses (Renaud sort beaucoup de nouveaux albums!!!) mais au risque de vous ennuyer, je vais passer directement à ma première journée d'école dans ce nouveau monde.
Nous sommes lundi, je prend mon vélo et pédale jusqu'à l'école. J'arrive et ouvre de grands yeux, décidemment cette semaine j'aurais fait de la gymnastique des yeux. La décoration a tellement changé. Je retrouve mes amies devant le collège et elles me demandent ce que j'ai pris pour le déjeuner. Je les regarde bizarrement. En me voyant faire cette tête, elle m'explique que maintenant nous pouvons choisir parmis plusieurs plats ce que nous mangerons à la cantine et que ce choix s'effectue par ordinateur chez nous. Je panique, je ne l'ai pas fait, que vais-je mangé? Elles rigolent et m'expliquent que pour ceux qui ont oublié il y a des bornes à l'entrée permettant de faire notre choix. J'y vais et découvre un choix de plats merveilleux. Oh ce monde est vraiment génial! Puis nous arrivons en cours, je remarque alors qu'il y a une odeur fruitée qui flotte dans l'air, on m'explique qu'elle stimule les neurones et nous permets d'apprendre tout ce qu'on apprend en cours sans faire trop d'effort. Ah j'en rêvais! Et la journée continua en bonne nouvelle. La permanence a été rénové, maintenant il y a une grosse moquette, des canapés.... Tout les imbéciles du collége sont devenus sympa, tout le monde est beaucoup plus détendu, nous choisissons le sport que nous voulons faire en EPS et les cours paraissent beaucoup plus intéressant...


Dernière édition par Julie le Jeu 8 Mai - 20:57, édité 1 fois (Raison : Correction à peu près compléte de l'orthographe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakyaworld.forumparfait.com
Julie
Admin
avatar

Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: Toutes les histoires   Jeu 8 Mai - 20:31

Une (petite) histoire de vibrunet
"Bip bip bip", un grognement.
Saleté de réveil!!
Lever de la paupière gauche puis droite, je suis plongée dans le noir complet de la chambre.
Je m'étire et mes os craquent. Dire qu'il n'y a pas cinq minutes j'étais plongée dans un beau rêve!
Mais si, vous savez ces rêves plein de couleur devant un coucher de soleil avec les cocotiers et tout le tralala où LE mec de votre vie est limite en train de baver à côté de vous, où votre petit bidon et vos boutons ne sont qu'un lointain souvenir et où la vie respire le bonheur et pas le CO2.

Eh oui c'était dans ce genre de rêve que j'étais profondément plongée.
Et maintenant, oh rage, oh désespoir, ma mère va venir nous reveiller Kathy et moi avec un retentissant : "Debout la dedans! Vous allez être en retard"
Grrr... MERCI MAMAN!!
Et la voila : clignement de paupières pour m'habituer à la lumière (ce qui entre nous me fait une tête de dégénérée mentale quoique j'ai TOUT LE TEMPS une tête de dégénérée mentale alors une fois de plus ou de moins)

Et voila la suite au prochain épisode!! To be continued (traduction : à suivre)

Karen, première et deuxième parties par Julie
Je regardai ma montre, 10h10... Zut! Encore en retard! J'avais beau regardé les aiguilles de ma montre qui me faisaient un grand sourire, elles ne reculaient pas. Bon, je me decidai à pousser la porte et entrai. Je n'avais pas fait un pas, que mon patron débarqua. Il fulminait, du haut de ses 25 ans, il se sentait deja tout permis. En fait il était content d'avoir trouver quelqu'un de plus bas que lui dans la hiérarchie de la boîte. Il me montra sa montre et je m'aperçus que la mienne n'était pas tout à fait à l'heure, il était deja 10h30... Bon en tout cas ça n'a rien changé à l'affaire, il ne m'a pas laissé placer un mot. La seule phrase que j'ai compris dans sa longue tirade a été : "Karen vous êtes renvoyée". Je le regardai encore un peu puis, puisqu'il n'arrêtait pas, je fit glisser mes affaires dans mon sac et prit la porte.
Je n'avais plus ni de boulot, ni de maison. En effet mon propriétaire avait fini par me jeter après plusieurs mois de loyers impayés... Il allait falloir que je me bouge un peu... Je retournai chez mon amie qui avait gentiment accepté de me loger mais vu qu'elle était en plein période d'examen c'était un peu l'enfer... Je pris le journal et commençai à regarder les petites annonces, je vis une petite annonce qui proposai un job de vendeuse dans une boulangerie le week-end à côté de mon école. Je ne fis ni une ni deux et enfourchai mon vélo. Dix minutes plus tard j'étais arrivée. Je me présentai au patron qui m'embaucha sur le champ et commençai une longue journée de travail. A 20 heures je finis par rentrer chez mon amie qui commençait à s'inquiéter et lui racontai toute ma journée.


Driiiiiiiiiiiiiiiiing! Voilà l'examen est fini, je pense ne pas m'en être trop mal sorti. Maintenant je dosi filer à la bibliothèque et réviser mes prochains examens, je ne savais pas que devenir prof pouvait être aussi compliqué... Je me disais qu'il suffisait d'avoir envie mais on doit pouvoir répondre à toutes les question que peuvent nous poser les élèves même si elles ne leur passerait jamais par la tête. Non mais qui a envie de savoir combien de cheveux perdait Napoléon? Bon ok, c'est peut-être pas exactement ça mais c'est pas si exagéré... Bon vous l'aurez peut-être compris mais j'essaye de devenir professeur d'histoire. Je rêve d'écrire mon nom sur le tableau en début d'année et de rigoler avec mes élèves mais c'est un peu loin tout ça et puis je me dis que ça ne se passera peut-être pas comme ça. Si ça se trouve ils me lanceront des bananes tellement je ressemble à un singe avec mes jambes même pas épilés (quelques soucis de ce côté-là : trop douillette pour la cire, allergique à la créme dépilatoire et une peur bleue du dépilateur) ou sortiront des blagues salaces dus à la taille (peut-être un peu au-dessus de la moyenne) de ma poitrine mais bon... L'année prochaine je verrai tout ça de mes propres yeux!
Cette nuit, la sonnerie me réveilla en sursaut. Mon amie ouvrit, c'était sa soeur, Cécile. Elle avait les cheveux trempés et venait de jetter son petit-ami, elle demanda à mon amie de l'héberger et celle-ci partit lui faire un café. Je restai seule avec Cécile et nous discutâmes longtemps, elle aussi rêvait de devenir prof et était en pleine période d'examen. Je lui proposai mon lit et allai dormir dans le canapé la laissant parler avec sa soeur. Le lendemain je m'endormis sur ma feuille d'examen mais le surveillant, compatissant, rigola et me proposa de le repasser le surlendemain. J'acceptai, confuse et me pressai de rejoindre mon canapé...


The eyes par Immaya
Karen Fisher's vivait dans un petite ville tranquille près de San Diego, elle est son frère Nathan. La ville où ils habitaient s'appelait Liver's vous ne la retrouvez sur aucune carte. Pourquoi? me direz-vous, à cause du drâme qu'il s'y est produit plusieurs années auparavant. Parmi les rares dossiers que vous trouverez dessus vous ne pourrez relevez que deux noms : Karen et Nathan Fisher's. Un jeune enquêteur du nom de Chase Light s'est intéressé de près à cette histoire, il enquêta pendant 2 ans, à la fin de son enquête il rédigea un dossier bien ficellé qu'il remit à sa mère en lui faisant jurer de ne jamais le lire, peu après il fit une demande d'internation dans un centre psychatrique de renomée où, selon les médecins, il souffrait "d'un mutisme inexpliqué". Mais, une de ses anciennes voisines a dit à qui voulait l'entendre qu'il avait juste peur de "The Eyes". Les mois et les années se passèrent sans événement notable jusqu'a ce que Mme Light décide de mettre en vente sa belle maison qu'elle trouvait vide. Hélas, elle avait oublié ce vieux document, que lui avait remis son fils, parmis tant d'autres. C'est ainsi qu'une charmante famille s'installa, les Sanders, en débarassant le grenier il trouvèrent entre autre de vieux dossiers parlant d'affaires irésolues, il semblerait que ce fût la passion de Chase Light, mais leurs fille unique voulant devenir elle même enquêtrice, éplucha chacun des dossiers un par un, elle eut cependant du mal à ouvrir un vieux colis qui avait été entouré de papier journal puis saucissonné dans de la bande adhésive. Le nom lui avait semblé très étrange "The Eyes" après avoir feuilleté quelques pages au hasard, elle avait cru que c'était un roman de science fiction particulièrement vague, mais, après avoir lu la préface maintes et maintes fois, elle en avait déduit que c'était une enquête très sérieuse et, pire que tout, menée avec plus de soin que toutes celles qu'elle avait lu auparavant. Passionée par cette enquête au limite du réel, elle rechercha tout, concentra toute son énergie dans la recherche de ses deux noms : Karen et Nathan Fisher's, prétextant des devoirs scolaires pour feuilleter l'imposante bibliothèque généalogique faite par un passioné dans sa ville, suppliant ses parents de l'emmener à San Diego pour les prochaines vacances, arrivée là-bas, elle inventa de toute pièce un groupe touristique d'enfants pour aller à la salle des archives etc etc. Et de fil en aiguille, elle découvrit que Karen Fisher's avait changé de nom au profit de Micky Reggins, qu'elle avait fondé une famille heureuse et que maintenant elle séjournait dans une maison de retraite de Phoénix quand à Nathan Fisher's lui n'avait pas eu le temps de changer de nom car il était mort à 18 ans d'une tumeur au cerveau, un an après la "fin" de l'affaire Liver's tout deux ne s'était jamais revu et avait vécu dans le silence le plus total sur Liver's. La petite fille avait maintenant grandi et 5 ans s'était écoulé depuis qu'elle avait débuté l'enquête, elle avait alors 16 ans, l'année 1990 débutait. Ces parents l'autorisèrent à ce rendre à Phoénix avec une amie et ainsi elle put rencontrer Micky Reggins, la première impression qu'elle eut d'elle fut qu'elle était vielle, en effet, ses joues étaient creusées par les pelleteuses du temps, ces yeux d'un bleu pur et clair brillaient d'un éclat maladif, et elle fixait le joli jardin de la maison de retraite songeuse. L'adolescente se demandait comment interroger cette vieille si tranquille, puis ça lui parut soudain naturel, elle lui parlerait en l'appelant Karen Fisher's, aucune chance, qu'elle n'échappe à ça. La technique faisant son petit effet, Micky lui donna un rendez-vous au parc de la ville quelques jours plus tard, tout d'abord Micky ne voulut pas dire son histoire mais elle céda vite en utilisant le pretexte qu'elle allait mourir bientôt. Maintenant, moi, Lou Sanders peut vous assurer avoir réuni suffisament d'indices et de témoignages ces 5 dernières années pour vous raconter en intégralité heures par heures "The Eyes".

16h35, Liver's, Quiet Dining (fast food)
Le Quiet Dining est un fast food que l'ont aurait put qualifier de "monotone", tant par sa clientèle, que par sa nourriture (steak, frites, cafés, coca cola, tarte aux pommes, et selon l'argent du propriétaire, salades). Sa clientèle, elle était régulière et avait ses endroit réservés même si rien ne l'indiquait. Tous les jours, de 15h30 à 18h55, Mike Denver's s'installait à la table face à la fenêtre, celle avec quatre places mais qui ne possédait que deux chaises, Mike Denver's était un vétéran de la guerre du Vietnam, il était hanté par les souvenirs des forêts denses du Vietnam, il souffrait d'une clostrophobie et d'une peur des autres maladive, il adressait la parole uniquement à Karen Fisher's, la serveuse, pour commander un café. Il y avait aussi Judy Balzac, cette fillette de 8 ans était au fast-food dès qu'elle n'avait pas cours, c'était la fille du patron, elle passait ses journées à dessiner des tartes aux pommes et à parler avec Karen Fisher's en mangeant des tartes aux pommes et elle s'asseyait au comptoir face au réfrigérateur qui contenait les tartes. Mais, les clients les plus vivants dans le fast-food étaient Nathan Fisher's, Darren Boris, Mady Glascow et Gery McDawson, ces quatre là attendait que Karen Fisher's fnisse son service en jouant aux cartes, ils s'installaient au centre du fast-food et commandait des Coca Cola, généralement leurs partie était ponctuée de cris de victoire, de désaprobation, d'indignation... et de rires aigus, graves et fous. La monotonie du Quiet Dining était l'univers qui entourait les 7 personnes qui le peuplait, cet univers difficilement ébranlable allait pourtant être détruit en un seul après-midi.


Dernière édition par Julie le Jeu 8 Mai - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakyaworld.forumparfait.com
Julie
Admin
avatar

Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: Toutes les histoires   Jeu 8 Mai - 20:35

Un monde bizarre par la gosse
DRINGGGG...DRINGGGG.Aie, où je suis!!Bon où est mon portable.
-Abby!!Tu est où,je t'avait dit de ne rien toucher dit Arthus
-Ben j'ai rien touché, tu sais dans ton labo repris Abby,et je suis dans une salle noire étroite et molle.
-Cette fois ne bouge pas laisse ton portable allumé et reste à ta place.POUR UNE FOIS!!!
-Dac dac arrête de me prendre pour un bébé j'ai 24 ans(Si tu multiplies mon âge par 2)
-Je te connaîs!!Au revoir
Je m'en fiche je vais avancer.Il ya une trappe,1,2,3 go.Hooooooo cette pièce et plus grande,plus lumineuse et plus blanche.Il ya 4 portes et il ya une plaque avec écrit dessus:
"Vous qui osez entrer dans la salle pi vous devez choisir une des 4 portes : la première vous teleportera chez vous, la 2eme vous emmènera en enfer,la 3eme vous portera au paradis et la dernière transporte dans une autre salle.
Oui j'aimerais bien rentrer mais la salle est ronde!!Alors c'est laquelle la salle 1.Alors une seule solution : plouf, plouf, plouf une boule en or c'est toi que je choissi au bout de trois 1, 2, 3. Aller j'y vais , je suis tombée sur la salle 4 où il y'a plusieurs objet
-une plume
-la statue d'un sage
-un cristal
-une épée
-une altère et un miroir
Il y a peut-être une définition, ça je ne sais pas mais il faut que je réfléchisses!!!!Je crois savoir, la plume veut dire l'écriture ou la communication, Le sage la sagesse ou la morale, Le cristal les minéraux ou la magie, l'épée les lames ou la guerre, les altère le sport ou la force physique. Mais le miroir, que veut dire le miroir?DRINGGGG...DRINGGGG
-Allô! dit Abby
-Pourquoi tu as bougé ?
-J'ai pas bougé?
-Si tu as bougé, j'ai placé un émetteur dans ton portable, réplique Arthus
-Arrête tu me fais peur
-Bon cette fois NE BOUGE PAAAAAAAAAAAAAAAS.
Oui, Oui un émetteur alors ciao telephone cheri.( Et elle le jeta au sol).Je dois prendre un objet alors autant prendre le cristal!!HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA. C'est d'enfer .Aïe ça fait mal ! J'ai atteri sur les coudes, ça fait sacrément mal, vous trouvez pas? Et la j'entendis une voix qui m'était totalement étrangère. Elle disait : " Sa va? " Je leva la tête afin de voir d'où sortait cette douce voix qui était pourtant rapide et stressée. Je ne vis qu'une sorte d'image trés floue, pourtant la voix qui me semblait inconnue, ce visage flouté à cause du choc, m'était familier. Ca me rappelait une personne qui m'est chère et qui est toujours dans ma vie. Mais oui, je sais pourquoi se visage me semble familier. Ce visage est indentique à celui de..................Je n'en crois pas mes yeux, peut-être une allucination! Mais il me semble reconnaître mon propre double!!! Je suis sur que c'est moi, mais la voix est totalement différente. La personne qui me ressemblait avait un visage inquiet. Je fermait les yeux quelques instants puis je regardais le monde qui m'entourait, ce monde je l'avait dejà vu. Il ressemble à ...
Dringgggggggg...Dringgggggggg Razz vous avait un message Razz
Ho non ! Pas mon cadeau, j'avais oublier que Arthus avait le numero du deuxième. Je sais je vais le désactiver.

El Dictator de la gosse
Salut c'est Arthus de Kelacity, un monde parfait,sans injuste sans racisme et les guerre sont toute fini...Quand tu dort très profondément perdus dans tes rêves bleu où les nuages sont de la barbe à papa!!!!!Bon bref cette ville est un cauchemar vivant .Le président de la république est un dictateur sans foi ni lois,un Hiteler moderne .Toute ville qui héberge ,1 seule immigrait est détruite!!!Alors,une seule solution c'est la manifestation (Comme a la maternelle)Désoler si vous penser que nous somme idiot c'est raté notre tentative a échouer (Au bout de 3 mètre je me suis retrouver seule devant la police)Mon père qui a parfois des idée loufoque voulait tue le dictateur "EL DICTATOR" Cela est une bonne idée mais c'est mathématiquement IMPOSSIBLE car il est ta des millier de km d'ici!!De quoi pleurais sur prochaine tombe . Alors pour sauver le monde(oui il veut le conquérir a coup de pouvoir télékinésiste ) nous devons faire le PLANS FOCOLAQUIRATIOFALMITIQUOREDI .Bon pour vous faire mijoter un peu voila ma descripetion.

Je suis beau ,charment....Bon plus serieusement je suis grand au cheveux bleux ,du sexe masculin note moyenne, immagination envaissente.Si ca tennen qu'a moi je resterait vautrait sur le sofa
Salut je vous parle de l'au-delà je vous expliquer en allant proposer le plans par accident je suis tomber sa ma causer une émoragie cerabral double d'une multifracture au niveaux de ma boite cranniene donc la vville est fichu. Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad


Histoire de la petite soeur de la gosse
les personnage:
-conan(paresseux mais gentille)
-flo(tros protretrice mais indulgente)
-aby(soble mais intentionner)
-phil(dingue mais on l'aime bien)
-manon(rêvese mais sympa)

Un jour conan et flo jouer au ping-pong,il entendire un petit bruit et automatiquement conan partie dans sa chambre.Il s'asois sur une chaise et sortit son telemato (portable a la point de la technologique qui peut teleportere les objet):
manon:salut,conan
conan:salut sa va ?
manon:Non pas du tout conan notre monde se fait attaquer par des monstre qui se reconstrui tout seule,prend une arme et vien nous aider
conan:Mais comment vous ete 400 ans avant nous.
Manon:Ne fait pas comme tu ne savais pas
conan:WAWOOOOOOOOOOOOOOOOOOOUUUUU
Ben je crois qu c'est fini car j'ai dit lolololololololololololololololololololololololololololololololo et il sont disparue


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakyaworld.forumparfait.com
Julie
Admin
avatar

Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: Toutes les histoires   Jeu 8 Mai - 20:41

Il était une fois de dark
il etait une fois? un garçon relativement timide s'appelant Alexandre (hs: g deja lu certain topic^^).C'était un valet travaillant pour la richissime famille des Gallers, il etait assez travailleur et aimait bien sa vie au château.Mais un jour débarqua lisa qui était la fille adoptive de M et Mme Gallers. Aussitôt que la presentation de cette nouvelle persone fut faite. Alexandre tombat sous le charme de cette frimousse exquisement blonde.Lisa quant à elle ne remarqua pas ce valet au cheuveux roux et se contenta de poursuivre son chemin à travers la cour.
Quelques semaines plus tard, alexandre décida de se confier a l'un de ses meilleur amis. il sagissait du fils du cuisinier, william.helas Alexandre avait fait la un belle erreur.Car a son insut la nouvelle parvenu au oreille de sa belle qui se delecta de cette information Evil or Very Mad ...


Je commence dix mille truc et j'en finis dix mais c'est pas grave de vibrunet
Dévasté
La terre n'était plus que désolation après ce combat.Karine regarda ce qui avait été autrefois une plaine verdoyante, hébétée, les larmes aux yeux . Cette guerre ne finirait-elle donc jamais? Les hommes étaient-ils condamnés à vivre dans le sang jusqu'à ce que la Terre qui les portait ne sois plus que ruines, souffrance et rage? La jeune fille , vêtue d'une longue robe blanche immaculée commença son long chemin au milieu des cadavres, enjambait les corps, fermait leurs yeux pour qu'ils reposent à jamais . Parfois, elle s'arrêtait devant un soldat, cavalier ou archer et alors, des pleurs secoués de sanglots s'élevaient dans ce silence insoutenable.


Elle s'arrêta ainsi , hagarde une bonne dizaine de fois.
Elle avait assisté impuissante à ce combat sanglant:
Dès que Karine avait appris par la bouche de sa sœur ce qui se passait sur Death Month , elle avait immédiatement couru jusqu'au champ de bataille où le combat faisait déjà rage .
Mais devant cette haine sa capacité à sentir la douleur des autres l'avait submerjé.
Chaque coup d'épée chaque flèche en plein coeur, elle l'avait ressenti.
Elle avait lutté quelques minutes avant de s'évanouir derrière un rocher.Elle s'était réveillé trop tard!La bataille avait cessé, la mort les avait déjà emportés!
Tandis qu'elle se remémorait ces souvenirs devant un soldat au heaume arraché, un gémissement s'éleva derrière elle.
Elle connaissait cette voix...
...mais ce ne pouvait être lui!!
Elle courut vers ce qui lui semblait être la source de ce gémissement et s'arrêta stupéfaite devant un tas de corps
NON!!!
Elle s'agenouilla et entreprit de dégager le corps en ôtant sans ménagement les autres morts.
NON CE NE POUVAIT ÊTRE LUI


Elle sentait qu'il souffrait autant que si elle avait été lui.
Pour l'instant, il se reposait sur le lit que Karen avait prévu pour lui.
Après avoir retiré tous les corps, elle avait trouvé Samuel étouffant sous les cadavres.
Désésperée, elle avait appelé ses frères pour qu'ils l'aident à le transporter.Puis elle avait passé l'après midi à le soigner, maintenant, c'était à la nature de décider s'il pouvait survivre, si toutefois la nature existait encore avec tout ce carnage.
Elle contemplait le soleil qui se couchait, rouge comme le sang qui coulait en ce moment même sur la terre, elle le savait quand elle sentit que Samuel se réveillait peu à peu.
Il la regarda quelques minutes, incrédule, jusqu'à ce que les souvenirs semblent lui revenir en mémoire.
Il essaya de se lever mais Karen , se précipitant vers lui, le repoussa doucement mais fermement sur l'oreiller.
-Pas question que tu quitte ce lit avant au moins un bon mois voire plus.
Il jeta un regard vers la fenêtre.
-La guerre n'attend pas.

Furieuse, elle fondit en larmes et son visage se déforma de rage
- Tu n'en as jamais assez pas vrai?, hurla-t-elle folle de colère. Tu n'as donc pas compris? La terre ne boit plus que le sang des soldats tués, l'air n'est plus que senteurs de mort!La MORT, tu comprends ça , ce mot te dit quelque chose? Tous ces hommes qui sont morts, ils avaient une famille, des mères, peut-être même des enfants! Ce n'était pas tous des vagabonds inconscients comme toi!!Et pour le bien des personnes qui ont été épargnées, il faut que la guerre cesse!Maintenant!!


Réponse au concours du monde idéal par Immaya
Ceci n'est pas un monde idéal pour tous le monde car la plupart des gens améliore leurs quotidien et la terre, moi c'est uniquement une sorte de monde où l'écologie n'existerais pas, la technologie non plus, mais où il subsisterait de la violence et des armes comme les épées, les arcs et bien plus encore et où des groupes de rebelles verrait le jour dans le but de les éliminer, il y aurais des pertes et des maladies mais pour moi ça resterait un monde idéal car ce n'est pas en ayant selon moi un quotidien tranquille qu'on est heureux mais plutôt en se battant pour les causes que nous croyons juste. Je ne fais pas partie de cette histoire, c'est mieux de voir les choses évoluer sous un autres angle.

Plaine nord des Souffle-vent.
Une petite brise réveille de son souffle réconfortant le campement d' Ornigoth et ses habitants.
- Tu ne me rattraperas jamais Micky ! Un enfant ce met à courir.
- On parit ? suivi de près par un autre enfant.
Leurs course se poursuit jusqu'en haut de la colline. Le première enfant s'arrête essoufflé. Aïe ! Le second viens de se jeter sur lui, Il se relève, un grand sourire au lèvres, - Tu gagne toujours Micky !
- C'est parce que tu est prévisible nigaud !
- Nigaude toi-même ! dit-il en la poussant par terre.
- Tes muscles ne valent rien par rapport à mon intelligence. Elle lève sa jambe et lui enfonce dans la tête, il se retrouve tous les deux à terre.
- Tu sais que je déteste Micky ?
- Oui moi aussi Ichinose, moi aussi...
Il se relève tout les deux et entame la descente. La fille porte des cheveux rose bonbon en chignon et est vêtu d'un pull à manche bouffante et un short, le garçon a les cheveux blond et porte un vieux maillot de corps sales avec aussi un short. Les pupilles de la fille ressemble à celles des chats.
Arrivé en bas, une femme les attend l'air amusé elle ne put s'empêcher de penser que deux enfants comme ça ferait de chefs très dispersés.
Elle prend sur son dos la fille, celle-ci sourit, découvrant des canines pointues, elle dépose sa tête sur le dos de la femme.
- Natsuko, je suis fatigué aujourd'hui.
- Je sais Micky, je suis chaman, je pressent l'énergie des gens. Elle l'a dépose dans une petite couchette et s'assoit à côté l'air serein.
- Natsuko, tu peut me raconter cette histoire ?
- Laquelle ?
-Tu vois très bien celle dont je parle
- Ah, l'histoire de notre monde tu veut dire ? C'était il y a très longtemps, deux peuples de partageaient le monde et vivaient en parfaite harmonie, le premier peuple, celui des hommes était des guerriers à mérite et des travailleurs tandis que le deuxième peuple, comment dire... hum... bon le deuxième peuple qui avait une physionomie plus rapprochés des animaux que les hommes, et possédait des pouvoirs extraordinaire. Bien sûr, cette bonne entente duras peu, le peuple de hommes un peu jaloux vit naître un enfant qui revendiqua que le deuxième peuple n'était pas...hum...plein de choses qu'il fallait être en tout cas selon eux, ce n'était que des excuses stupide pour éradiqué l'objet de leurs jalousie maladive mais le camp anti-deuxième peuple finit par être plus grand que celui des pour. C'est ainsi que leur jeune chef les déclarât près à formé un armée et à attaqué Minastyth la principale cité appartenant au deuxième peuple, les pour essayèrent dans une dernière tentative pour les en empêcher, mais leurs effort furent vint et ils fuirent plusieurs jour avant la bataille ayant placé des explosifs dans les stock d'arcs et essayé de détruire la forge. Au bout de quelques jours de mer il furent contacté par un messager du deuxième peuple ayant récolté pour seule ressemblance avec un animal des immenses ailes blanches de colombe, l'expéditeur de la missive n'était autre que le roi incontesté du deuxième peuple, les seuls mots marqués était "dans trois jours, le détroit de Sariath", les pour furent aux rendez-vous devant se trouvé le grand roi mi-homme mi-lion et une femme mi-tigre, portant dans ses bras un drap en forme de boule, au second plan, un enfant que devait avoir 5 ans tenait une petite boîte, le roi demanda qui était le chef, un femme jeune et belle s'avança, un air décidé sur le visage, le roi fit signe à la femme tigre de donnait le drap à la jeune femme, celle-ci fut surprise de découvre un bébé endormi aux cheveux rose. Le roi demanda de s'entretenir avec la jeune femme, personne ne sais sauf elle-même ce qui a était dit mais en tout cas, les hommes sont reparti avec la boîte et le bébé vers des grottes, en sécurité selon leur chef dans les grottes de Githral. La femme s'arrêta là face au regard avide de Micky.
- Et maintenant il vive en nomade dans les plaine des souffle-vent tandis que depuis 8 ans le deuxième peuple défend sa liberté parfois aidé par les rebelles.
- Et Natsuko, tu pense que si je demandais à maman ce que lui as dit le capitaine elle e répondrait ?
- Non, Si on allait petit-déjeuner, il est bientôt 8 heures !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakyaworld.forumparfait.com
Julie
Admin
avatar

Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: Toutes les histoires   Jeu 8 Mai - 20:42

Mon monde Parfait de la gosse
Mon monde parfait
seras sans injustice
Et on serent tous bon amis
L'ecole seras fini
Le Co2 disparetra
Il auras plus d'allergie
Plus de maladie
Plus de chomage
Ni de SDF
Plus de surpoids
Ni de rasime
L'esclavage disparetra
Plus d'handicape
Et surtout la paix dans le monde
et a des kilometre a la ronde
Et enfin une terre calme
Ou tout le monde s'aideras
Mais en attendant se monde il s'activer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakyaworld.forumparfait.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toutes les histoires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toutes les histoires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Auberge de la Jamaïque (livre + adaptations)
» Burne HOGARTH
» Robert McLiam Wilson
» Histoires d'en rire.....
» Histoires Corses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A vos histoires :: Atelier d'écriture :: Vos histoires-
Sauter vers: